Search & Find
Accueil
Accueil   >   Evénements   >   Séminaires interdisciplinaires   >   Séminaire Faculté des Arts/GREAM   >   Séminaires 2016   >   Conférence de Moreno Andreatta « L’analyse musicale computationnelle aux articulations entre musique savante et musiques actuelles »

Conférence de Moreno Andreatta « L’analyse musicale computationnelle aux articulations entre musique savante et musiques actuelles »

Le 10 mars 2016

de 12h00 à 13h30

Le Portique (université de Strasbourg)

14 rue René Descartes, 67000 Strasbourg

Entrée libre

     Conférence organisée par Xavier HASCHER (membre du GREAM) dans le cadre des séminaires organisés conjointement par le Département de musicologie de la Faculté des Arts et par le GREAM. Moreno ANDREATTA dispensera une conférence intitulée « L’analyse musicale computationnelle aux articulations entre musique savante et musiques actuelles » lors du séminaire de Master 1 de musique et musicologie sur l'analyse et la théorie du 10 mars 2016.

     Si les mathématiques ont accompagné depuis toujours la réflexion sur les fondements théoriques de la musique, elles sont devenues incontournables dans l’analyse musicale computationnelle, en particulier à cause de l’articulation profonde entre formalisation théorique et modélisation informatique des structures et processus musicaux. En effet, à la suite de Mersenne, véritable fondateur d’une démarche combinatoire en musique, plusieurs propositions théoriques au sein de la tradition américaine (ensembliste et transformationnelle) ainsi que de celle que nous avons proposé d’appeler « l’école formelle française »  (de Camille Durutte à André Riotte, en passant par Edmond Costère, Pierre Barbaud, Michel Philippot, Iannis Xenakis et Henri Pousseur), proposent un couplage permanent entre formalisations algébriques et représentations géométriques qui trouvent des applications tout à fait naturelles en analyse musicale assistée par ordinateur.  En s’appuyant sur deux modèles géométriques « équivalents »  de l’espace des hauteurs (le Tonnetz et la représentation circulaire), ainsi que sur des outils algébriques issus de la théorie transformationnelle de David Lewin (GIS et K-nets), on montrera le caractère générique de ces constructions mathématiques, susceptibles d’être appliquées à la fois dans l’analyse des pièces musicales issues de la tradition savante et des musiques actuelles. Comme d’habitude dans ce type de présentation, cette conférence-concert alternera des présentations multimédia d’analyses musicales, des extraits sonores et des interprétations live, incluant également des chansons de l’auteur composées à partir des mêmes outils théoriques (en particulier celles utilisant des techniques hamiltoniennes).

      Quelques liens utiles :

Flux RSS

Flux RSS