Search & Find
Accueil
Accueil   >   Evénements   >   Soutenances de thèses   >   Thèses doctorales   >   Jacques Favier

Jacques Favier

La rhétorique musicale et les émotions :
éveil ou expression des affects ? Perspectives historiques et théoriques

Le 28 octobre 2017

à 9h00

Collège doctoral européen (université de Strasbourg)

46 boulevard de la Victoire, 67000 Strasbourg

Amphithéâtre

Tram C/E/F arrêt Observatoire

Entrée libre

     Jacques FAVIER (membre du GREAM) soutient le samedi 28 octobre 2017 sa thèse en musicologie intitulée La rhétorique musicale et les émotions : éveil ou expression des affects ? Perspectives historiques et théoriques, effectuée sous la direction d'Alessandro ARBO (professeur à l'université de Strasbourg, membre du GREAM) et de Frédéric de Buzon (professeur à l'université de Strasbourg) à l'université de Strasbourg.

     Le jury est composé de :

  • Alessandro ARBO, professeur en musicologie à l'université de Strasbourg (France)
  • Frédéric de BUZON, professeur en philosophie à l'université de Strasbourg (France)
  • André CHARRAK, maître de conférences en philosophie à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne (France)
  • Pierre-Henry FRANGNE, professeur en esthétique et philosophie de l'art à l'université de Rennes (France)
  • Théodora PSYCHOYOU, maître de conférences en musicologie à l'université Paris IV-Sorbonne (France)
  • Brigitte van WYMEERSCH, professeur en musicologie à l'Université UC Louvain (Belgique)

     L’étude de ce que l'on nomme « rhétorique musicale » nous semble pouvoir offrir un éclairage spécifique sur la question de la musique et des émotions. En effet, les deux champs de réflexion en philosophie de la musique dont il est question font l'objet d'un intérêt qui se manifeste au cours de ces dernières années. Aussi, nous considérons que la rhétorique musicale et le phénomène particulier de la poétique musicale germanique sont de nature à structurer une telle étude, tant par les choix qu'ils présupposent (comme le fait que les traits musicaux y sont un moyen destiné à produire un effet) que par ceux qu'ils délaissent.

     Notre recherche suivra les trois principales étapes suivantes : (a) une étude des aspects de la question antérieurs à la musica poetica (dans la Grèce antique, dans la liturgie luthérienne, dans la théorie musicale italienne) ; (b) un examen détaillé du thème des passions dans les traités de l’Allemagne baroque ; (c) un parcours concernant l’évolution de la question jusqu’aux débats actuels.

Flux RSS

Flux RSS