Search & Find
Accueil
Accueil   >   Membres et gouvernance   >   Membres   >   Chercheurs associés   >   Jonathan Nubel

Jonathan Nubel

(musicologie)

statut : docteur en musicologie

unité de rattachement :

membre du groupe de recherche Musique et enregistrement.

contact : jonathan.nubel@labexgream.com

Parcours universitaire et scientifique

     Musicien et musicologue, j'ai étudié la musicologie à l'Université de Strasbourg où j'ai obtenu un DEA Arts en 2000, puis un doctorat en 2007 (Les cordes anciennes dans la création musicale d'aujourd'hui : état des lieux, enjeux, perspectives). Parallèlement, j'ai poursuivi des études de musique ancienne (violon baroque) au CRR de Strasbourg notamment auprès d'Alice Piérot et Stéphanie Pfister, études sanctionnées en 2007 par un diplôme de spécialisation. Au cours de sessions d'orchestre et de cours de musique de chambre à la Schola Cantorum de Bâle, ainsi que de master-classes, j'ai bénéficié des conseils de Paolo Pandolfo, Chiara Banchini, Didier Lockwood.

     Je fus boursier de la Paul Sacher Stiftung (Bâle) en 2010, pour des recherches sur la musique de Dieter Schnebel (Dahlemer Messe). ATER à l'Université de Strasbourg en 2007-2008, j'y ai enseigné l'Histoire de la musique sacrée pour les étudiants de théologie protestante.

     Je participe depuis 2000 à de nombreuses productions dans des ensembles spécialisés auprès de chefs tels que Christophe Coin, Ton Koopman, Martin Gester, Barthold Kuijken. Je suis actuellement membre régulier des ensembles Les Paladins (Paris), Le Moment Baroque (Neuchâtel, Suisse) et l'Ensemble Baroque du Léman (Lausanne), groupes dans lesquels je tiens fréquemment la place de premier violon solo. J'ai dispensé des master-classes notamment à l'école supérieure de musique Gasshan Yammine de Beyrouth (Liban).

     Mes axes de recherche ont concerné, d'une manière plus pratique qu'académique, les aspects interprétatifs du violon baroque et plus généralement des instruments anciens. Je me suis intéressé, dans le prolongement de ces préoccupations historiques, aux possibilités offertes par ces instruments dans la création actuelle. Cet intérêt pour la musique du XXe siècle conjugué aux enseignements dispensés aux étudiants de théologie protestante m'ont amené à m'intéresser à la musique d'inspiration religieuse au XXe siècle, au travers de figures de l'aire germanique : Klaus Huber, Hans Zender, Dieter Schnebel. Par ailleurs, l'intérêt pour la musique ancienne, et notamment baroque, m'ont incité à me consacrer à des recherches sur la cantate luthérienne au XVIIIe siècle ainsi que sur la musique italienne pour violon.

Pourquoi la musicologie ?

     Praticien avant tout, la musicologie est d'abord pour moi une manière d'aborder l'interprétation en tenant un maximum de cartes en mains. Venu de la musique ancienne, c'est par les traités théoriques et pratiques que j'ai abordé les études musicologiques. La musicologie, ou en tout ses objets d'études, constitue alors un cadre permettant de guider et de stimuler l'interprétation tant dans les moyens techniques que dans les attendus stylistiques, ou dans une compréhension plus profonde des œuvres. Par delà ces aspects strictement interprétatifs, voire pratiques, c'est aussi la place de la musique dans les sociétés et dans la vie tant intellectuelle que spirituelle que je veux interroger par les outils offerts par la musicologie.

Quelle(s) figure(s) ou quelle(s) oeuvre(s) inspirent et stimulent votre vie et vos recherches ?

     La musique de Johann Sebastian Bach est probablement à l'origine de mon engagement musical dès mes plus jeunes années. Qu'il s'agisse de ses œuvres pour violon ou des pièces vocales, il a toujours exercé une forte attraction sur moi, tant par la richesse formelle et contrapunctique de sa musique que par la profonde émotion qu'il peut susciter sur ses auditeurs. Mais au-delà de cette figure parfois trop imposante, ce sont toutes les musiques qui savent combiner à la fois la finesse de l'écriture et une musicalité efficace qui me fascinent (Monteverdi, Ligeti, Mozart, Huber...).

Bibliographie

Ouvrages (avec comité de lecture)

FÖLLMI, Beat, NUBEL, Jonathan, Les Cantates de Bach : réception(s) d'un objet musical singulier, Paris, Éditions du Cerf [en cours de publication].

Chapitre d'ouvrages collectifs (avec comité de lecture)

« Les cantates de Bach comme sermons en musique : origines et implications », dans FÖLLMI, Beat, NUBEL, Jonathan, Les Cantates de Bach : réception(s) d'un objet musical singulier, Paris, Éditions du Cerf [en cours de publication].

« Un sermon mystique en musique: la Kantate nach Meister Eckart » dans MICHEL, Pierre, FROIDEFOND Marik, STEIBER, Maryse, Colloque Hans Zender : Composer au-delà..., Paris, Hermann [en cours de publication].

Articles de périodiques

« Le timbre baroque dans Medeamaterial de Pascal Dusapin », Musimédiane 7, Paris, 2013 [http://www.musimediane.com/spip.php?article153].

« Les cantates comme prédications », Supplément Cahiers Évangile 161, Paris, septembre 2012, p. 47-53.

« Portrait de Bach en révolutionnaire: Senfkorn (1975) de Klaus Huber », Positions luthériennes 1, Paris, 2009, p. 37-49.

« Un choral sur les dix commandements: le choral Dies sind die heil'ge zehn Gebot », Supplément Cahiers Évangile 144, Paris, juin 2008, p. 77-81.

« Les Psaumes en langue française », Supplément Cahiers Évangile 145, Paris, décembre 2008, p. 68-69.

Actes de colloques et de congrès (avec comité de lecture)

« Les représentations du corps dans le jeu sur le violon baroque », dans Entr'Actes, Regards croisés en Sciences Humaines 2, Actes du 1er Colloque International des Jeunes Chercheurs en Sciences humaines et Sociales - Réalités et représentations : les pistes de la recherche de Strasbourg, 10-11 mai 2004, Strasbourg, 2005, p. 157-168.

Interventions lors de conférences

« Les cantates de Bach comme sermons en musique : origines et implications », Journée d'étude Les cantates de Bach : réception(s) d'un objet musical singulier, Strasbourg, mai 2012.

« La Missa de Schnebel entre tradition(s) et modernité(s): quelques aspects des enjeux compositionnels et textuels d’une œuvre œcuménique », Séminaire interne de la Paul Sacher Stiftung de Bâle, 10 mars 2010.

« Écho et réminiscence dans l’Oratorio de Noël de J.S. Bach », Journée d'étude Écho: Espaces et trajectoires de la résonance, Strasbourg, 16 octobre et 2 décembre 2009.

Curriculum vitae

Flux RSS

Flux RSS