Search & Find
Accueil
Accueil   >   Membres et gouvernance   >   Membres   >   Chercheurs associés   >   Samaa Marion-Gallois Sulaiman

Samaa Marion-Gallois Sulaiman

(musicologie)

statut : docteur en musicologie

unité de rattachement :

membre du groupe de recherche Recherches sur le rythme.

contact : samaa.mariongallois@labexgream.com

Parcours universitaire et scientifique

     Après avoir obtenu une licence au Conservatoire Supérieur de Musique, de Danse et d’Art Dramatique ainsi qu’un diplôme en chirurgie dentaire de la faculté d’Odontologie à Damas, j'ai quitté la Syrie pour poursuivre mes études musicales en France. En 2003, j'ai obtenu un diplôme d’études musicales ainsi qu’une médaille d’Or à l’unanimité au CRR de Lyon, et en 2004 mon DEA à la faculté de Musicologie de l’Université Lyon2. Tout en me perfectionnant auprès de la pianiste concertiste Teresa Llacuna, élève de Dinu Lipatti et d’Alfred Cortot, j'ai obtenu en 2009 mon Doctorat avec une mention Très honorable. De retour en Syrie, j'ai occupé entre 2010 et 2012 le poste de professeur de piano et de musique de chambre au Conservatoire Supérieur et je devins membre de jury du concours international du piano à Damas. Parallèlement, je devins aussi membre de rédaction de la revue (La vie musicale), critique musicale dans diverses journaux et périodiques syriens, et intervenante dans des émissions radiophoniques et télévisées. A côté de ces activités, je ne cesse de donner des concerts en France et au Moyen Orient.

     Depuis mon retour en France en 2013, j'enseigne le piano et j'ai été récemment rattachée au Laboratoire d’Excellence GREAM de l’Université de Strasbourg.

Pourquoi la musicologie ?

     Je me suis dirigée vers la recherche musicologique au moment où j’ai commencé à m’interroger sérieusement sur la particularité stylistique et esthétique du texte musical mais aussi sur son ouverture à une infinité de possibilités de lecture et d’interprétation.

     J’avais besoin d’élargir ma conception de l’interprétation musicale et d’établir avec la musique un rapport qui va au-delà de l’aspect technique, un rapport qui touche à l’essence même du texte musical en dehors d’un intermédiaire sonore précis. La musicologie m’a permis d’appréhender la performance musicale autrement, non seulement en terme d’efficacité, mais également en terme d’assimilation profonde de la spécificité que revête l’œuvre musicale. Elle m’a permis de trouver certaines réponses à mes interrogations tout en posant d’autres questions qui stimulent mes recherches et l’ensemble de mes réflexions.

Quelle(s) figure(s) ou quelle(s) oeuvre(s) inspirent et stimulent votre vie et vos recherches ?

     Je suis toujours en quête de ce qui émerveille et alimente la curiosité. Certaines figures m’inspirent particulièrement et leurs démarches artistiques et humaines m’enrichissent et ravivent une flamme qui me protège de la lassitude. J’admire l’inventivité qui habite les sonates de Scarlatti, je trouve dans l’œuvre de  Beethoven l’expression parfaite de l’équilibre, chez Debussy un réservoir imaginaire immense et dans la musique de Mozart ou Ravel une pureté hors du commun. Les mythologies me passionnent ainsi que la poésie : celle des Soufies, de Pouchkine, de René char, les nouvelles d’Edgard Allan Poe, le personnage de Nijinski et les tableaux de Van Gogh ou de Paul Klee. Toutes les œuvres de ces génies et bien d’autres redessinent ma relation avec la musique et influencent de façon directe ou indirecte ma réflexion et l’orientation de mes recherches.

Bibliographie

Articles de périodiques (avec comité de lecture)

« Le piano baroque, nouveaux défis », Shouroufat, Damas, janvier 2012.

« Le retour à la musique ancienne : innovation ou conservatisme ? », La revue musicale, Editions de Ministère de la culture, Damas, février 2011.

«  La musique arabe entre modernité et identité », La revue musicale, Editions de Ministère de la culture, Damas, octobre 2010.

« Ludwig Van Beethoven, au delà des cadres », La revue musicale, Editions de Ministère de la culture, Damas, juin 2010.

Articles de presse

« Gianni Schicchi à l’occasion du sixième anniversaire de l’ouverture de l’Opéra de Damas », Tishrine, Damas, mai, 2011.

« Les Noces de Figaro, projections sur l’actualité », Tishrine, Damas, janvier, 2011.

«  Le piano baroque de Rasha Arodaky », Tishrine, Damas, novembre, 2010.

« Marie Catherine Giraud, le passage du romantisme à l’abstraction », Tishrine, Damas, juin, 2010.

« Malek Jandali, l’illusion de l’authenticité », Al watan, Damas, mai, 2010.

« L’harmonie des paradoxes», Tishrine, Damas, janvier, 2010.

Thèse et mémoires

« Les pianistes et le répertoire du baroque tardif pour clavier. Réflexion sur un corpus d’interprétations discographiques (J.S.Bach, Rameau, D.Scarlatti) », Thèse de doctorat sous la direction de Pierre Saby, Université de Lyon2, 2009.

« Autour de la sonate en la mineur D.780 de Franz Schubert », Mémoire de DEA, sous la direction de Pierre Saby, Université de Lyon2, 2004.

Interventions lors de conférences

« Le rôle du disque dans la promotion du mouvement de retour à la musique ancienne et dans le processus de référentialisation des interprétations historiques », journée d’études du GREAM « Quand l’enregistrement change la musique », Université de Strasbourg, février, 2015.

« Interactions entre musique occidentale et musique orientale », Opéra de Damas, Festival des musiques du monde, avril, 2011. 

Flux RSS

Flux RSS