Pierre Michel Professeur en musicologie, Université de Strasbourg

En bref

directeur du GREAM de 2011 à 2016

rattachement au LabEx GREAM depuis 2011

unité de recherche d'affiliation :UR 3402 - ACCRA (Approches contemporaines de la création et de la réflexion artistiques), université de Strasbourg, depuis 2001

membre des groupes de travail :

contact :pierre.michel@labexgream.com

Parcours professionnel

     Pierre Michel, titulaire d’un Prix de saxophone du conservatoire de Mulhouse et d’une thèse de musicologie de l’Université de Paris-4 Sorbonne, fut professeur de saxophone dans diverses écoles de musique d’Alsace, musicien dans différents groupes de jazz et parallèlement (1984-1986) critique musical aux Dernières Nouvelles d’Alsace, puis Professeur d’histoire de la musique (1986-1995) au Conservatoire de musique de Strasbourg, musicien professionnel dans différents groupes et ensembles (notamment l’Orchestre Régional de Jazz d’Alsace), collaborateur régulier du séminaire de musicologie de l’Ircam (Paris) dirigé par Hugues Dufourt. En 1995 il fut nommé Maître de conférences Université de Metz, obtint son Habilitation à diriger des recherches à l’Université Paris-4 Sorbonne,  puis fut nommé en 1998 à l’Université Marc Bloch de Strasbourg, où il devint Professeur en 2008.

     Depuis 1998 Pierre Michel a dirigé des doctorats et plusieurs Habilitations à diriger des recherches (HDR), et il a participé à de nombreux jurys de thèse à Strasbourg et à l’extérieur. Après avoir dirigé le département de musique de l’UFR Arts de l’Université Marc Bloch il a pris la responsabilité du Master recherche « Arts, Lettres et Langues », Option Musique, de l’Université de Strasbourg pour plusieurs années, et il fut le premier responsable en 2009 du nouveau collégium « Arts-langues-lettres » de l’Université de Strasbourg.

     En 2010 il fut porteur du dossier de candidature pour un Labex intitulé « GREAM » (Groupe de Recherches Expérimentales sur l’Acte Musical) qui fut retenu en mars 2011 par le jury international lors de la première campagne des Labex. Il en devint le responsable de 2011 à 2016 et créa entre autres la collection « GREAM » aux éditions Hermann (Paris) pour diffuser les recherches de ce groupe. Dans ce cadre il avait déposé en octobre 2013 une demande de soutien à l’Université franco-allemande pour la création d’un nouveau parcours de Master binational intitulé « Musiques électroacoustiques et arts du numérique », en relation avec la Hochschule für Musik de Karlsruhe. Ce projet fut été accepté par l’Université franco-allemande et le cursus ouvert à l’automne 2014 avec sept étudiants, mais malheureusement fermé quelques années plus tard, faute de candidats.

     Pierre Michel a toujours accepté des responsabilités éditoriales dans des structures collectives, il fut sollicité pour des expertises scientifiques à plusieurs reprises. Deux éditeurs français lui ont confié la direction d’une collection : Minerve et Hermann. Pierre Michel publie régulièrement des ouvrages chez l’éditeur suisse Contrechamps (Genève), qui est l’un des plus réputés en Europe pour les ouvrages de langue française sur les musiques contemporaines.

     Ses activités de chercheur l’ont amené à organiser des colloques et Journées d’étude à Strasbourg (dans le cadre du Festival Musica à plusieurs reprises), à Paris et à l’étranger. Dans ce cadre il a souvent travaillé avec des chercheurs allemands, suisses, autrichiens, anglais et italiens, et fus souvent invité à l’étranger. Pierre Michel a initié ou co-organisé également plusieurs résidences avec des compositeurs français et allemands en activité : Gilbert Amy, Hans Zender, Paul Méfano et François-Bernard Mâche. Ces résidences (organisées en relation avec l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg et la HEAR, Haute École des Arts du Rhin), qui associaient souvent des musiciens de premier plan (dont certains solistes de l’Ensemble Intercontemporain et les membres de l’Ensemble Accroche Note ou de l’Imaginaire) ont été filmées, et ces documents sont disponibles soit sur le canal UTV de l’Unistra, soit sur le site gream.unistra.fr. Deux de ces films a été intégrés sous la forme de DVD dans des livres consacrés à Gilbert Amy et Paul Méfano. Pierre Michel a parallèlement réalisé avec Philippe Lalitte un Webdocumentaire sur le Trio pour violon, cor et piano de György Ligeti, puis, avec plusieurs membres du Labex GREAM, un dossier analytique en ligne (Musimédiane n°9, 2019) sur les Dix pièces pour quintette à vent du même compositeur.

     Pierre Michel a une activité régulière de traducteur et éditeur de textes allemands consacrés aux musiques du XXe siècle (avec notamment des traductions de nombreux textes de György Ligeti publiés dans l’ouvrage L’atelier du compositeur en 2013 à Genève) et il édite régulièrement des écrits de compositeurs français (Tristan Murail, Gilbert Amy) ou de langue allemande (György Ligeti, Wolfgang Rihm, Hans Zender). La partie franco-allemande occupe une part importante de ses recherches et de son travail d’éditeur : sous son impulsion plusieurs compositeurs allemands importants sont devenus plus familiers pour les étudiants et lecteurs peu introduits à la langue et la culture germanique : Wolfgang Rihm, Bernd Alois Zimmermann, Hans Zender. Pierre Michel a d’ailleurs organisé en septembre 2015 un colloque intitulé « Créer, écouter, ressentir, s’identifier : le dialogue musical franco-allemand aujourd’hui » dans le cadre de l’Unistra  (Labex GREAM) et du Festival Musica.

     Dans le domaine instrumental, Pierre Michel a des activités de musicien : sa  pratique du concert (en France et à l’étranger) en tant que saxophoniste et compositeur (de jazz) fut presque constante depuis 1979 : il a joué avec l’Orchestre Régional de Jazz d’Alsace (ORJA), l’Ensemble Accroche, les groupes de jazz Bise de Buse et Ovale. Trois CDs sont disponibles, dont deux sur le label Musea : Bise de Buse joue sa musique, Ovale : Slalom. Certains de ses concerts ont un lien direct avec ses recherches théoriques ou historiques, et avec ses publications sur les répertoires contemporains et jazz. Pierre Michel a joué avec quelques solistes prestigieux lors de projets et concerts dont il fut l’initiateur : Markus Stockhaus en (trompettiste, fils du célèbre compositeur allemand), Stephan Oliva (pianiste), Jean-Luc Cappozzo (trompettiste).

     Les travaux de recherche et de médiation de Pierre Michel concernant les répertoires contemporains occidentaux lui ont valu des invitations de plusieurs institutions supérieures d’enseignement musical en France, et du Conservatoire de Musique de Shanghaï, où il donna de nombreuses conférences en 2016-2017.

     Pierre Michel a organisé ou co-organisé plusieurs colloques internationaux et journées d’étude dont plusieurs ont été filmés et sont disponibles sur UTV ou Canal C2 (Université de Strasbourg). Il est l’auteur et l’éditeur de nombreux ouvrages, dont deux monographies consacrées à György Ligeti et Luigi Dallapiccola, il a publié par ailleurs de nombreux articles dans des revues ou des ouvrages collectifs.

Thèmes de recherches

  • Poésie et musique depuis 1945
  • Analyse et histoire des musiques d’après 1945 : France, Italie, Allemagne en particulier
  • La musique de György Ligeti et son contexte
  • La musique de Luigi Dallapiccola et son contexte
  • La pensée et la musique des compositeurs allemands après 1950 : Bernd Alois Zimmermann, Wolfgang Rihm, Hans Zender, Walter Zimmermann
  • La notion de texture dans les musiques instrumentales depuis 1950
Musées de la Ville de Strasbourg
Opéra National du Rhin
Conservatoire de Strasbourg
CDMC