Des performances musicales par orchestre d'ordinateurs : une instrumentalité nouvelle ? Le cas de PLOrk

Télécharger l'article complet [à venir]

Titre - Title

Des performances musicales par orchestre d'ordinateurs : une instrumentalité nouvelle ? Le cas de PLOrk

English Title [TBA]

Résumé - Abstract

En musique, l’instrumentalité caractérise les situations où l’on fait usage d’instruments de musique – un objet que le musicien manipule par des gestes corporels et expressifs qui lui permettent de contrôler la production sonore. Produire de la musique assis devant l’ordinateur, clavier et souris en main, ne répond pas à cette exigence de gestualité. Une performance par ordinateur ne pourrait donc pas être instrumentale. Pourtant, certaines de ces performances, par leur fonctionnement musical, permettent de recréer une situation instrumentale. Par l’étude de trois pièces créées par l’orchestre d’ordinateurs PLOrk (Princeton Laptop Orchestra), nous allons mettre en lumière cette nouvelle forme d’instrumentalité, pour ainsi décrypter ce nouvel acte musical. Les performeurs, immobiles, manipulent des ordinateurs, mais le geste ne disparaît pas complètement. La particularité de ces performances est qu’elles présentent une délégation du geste : un substrat visuel remplace le geste des musiciens. Ceux-ci contrôlent un système complexe, mais de manière indirecte. Nous montrons ici que ces performances mettent en place une nouvelle forme d’instrumentalité, où l’instrument de musique est un système complexe et multimédia. Déplacement du geste, contrôle indirect et collectif d’un système complexe, constituent les caractéristiques de cette instrumentalité nouvelle.

Mots clés - Keywords

Instrumentalité ; Ordinateur ; Performance numérique ; Instrument de musique ; Geste
musical.


Instrumentality ; Computer ; Digital Performance ; Musical Instrument ; Musical Gesture.

Biographie - Biography

Madeleine Le Bouteiller est doctorante à l’université de Strasbourg et membre du GREAM. Après des études de physique théorique à l’École Normale Supérieure de Lyon, elle suit le parcours ATIAM (Acoustique, Traitement du signal et Informatique Musicale) à l’IRCAM puis le master de musicologie de l’université de Strasbourg. Sa thèse, intitulée « Instruments numériques : quelles transformations pour les performances musicales ? Enjeux ontologiques et esthétiques », cherche à montrer de quelles manières l’utilisation d’ordinateurs et d’instruments numériques redéfinit le concept d’instrument de musique et transforme les performances musicales.


Madeleine Le Bouteiller is a PhD student at the University of Strasbourg, France, and a member of the GRÉAM Research Centre (Groupe de Recherches Expérimentales sur l’Acte Musical). After graduating in Physics from the École Normale Supérieure de Lyon, she attended the ATIAM masters program (Acoustics, signal processing and computer science applied to music) at IRCAM. She also holds a masters in musicology from the University of Strasbourg. Her PhD thesis is titled “New Digital Instruments and the Transformations of Musical Performances: Ontological and Aesthetical Investigations”. This thesis aims at proposing new ways to define musical instruments in order to uncover the changes brought about in musical performances by digital tools and computers.

Citer cet article

Musées de la Ville de Strasbourg
Opéra National du Rhin
Conservatoire de Strasbourg
CDMC