Des performances musicales par orchestre d’ordinateurs : une instrumentalité nouvelle ? – Le cas de PLOrk

Titre - Title

Des performances musicales par orchestre d’ordinateurs : une instrumentalité nouvelle ? – Le cas de PLOrk

Musical Performances by Laptop Orchestras: A New Kind of Instrumentality? – The Case of PLOrk

Résumé - Abstract

     En musique, l’instrumentalité caractérise les situations où l’on fait usage d’instruments de musique : un objet que le musicien manipule par des gestes corporels et expressifs, contrôlant ainsi la production sonore. Produire de la musique assis devant l’ordinateur, clavier et souris en main, ne répond pas à cette exigence de gestualité. Une performance musicale par ordinateur ne pourrait donc pas être instrumentale. Pourtant, certaines de ces performances, par leur fonctionnement musical, permettent de recréer une situation instrumentale. Par l’étude de trois pièces créées par l’orchestre d’ordinateurs PLOrk (Princeton Laptop Orchestra), nous tentons de mettre en lumière cette nouvelle forme d’instrumentalité. Il s’agit de décrypter un nouvel acte musical. Les performeurs, immobiles, manipulent des ordinateurs, mais le geste ne disparaît pas complètement. La particularité de ces performances est qu’elles présentent une délégation du geste : un substrat visuel remplace le geste des musiciens. Ceux-ci contrôlent un système complexe, mais de manière indirecte. Nous montrons ici que ces performances mettent en place une nouvelle forme d’instrumentalité. Déplacement du geste, contrôle indirect et collectif d’un système complexe et multimédia constituent les caractéristiques de cette instrumentalité nouvelle.

     Instrumentality in music is characterized by the use of musical instruments, that is, objects that are manipulated by the musicians through physical and expressive gestures in order to control the sound production. Making music while sitting at a computer, with mouse and keyboard to hand, is not gestural and therefore does not generally constitute what we would call an instrumental performance. However, by the very nature of their musical functioning, such performances do in fact recreate an instrumental setting. Through the study of three pieces created by the Princeton Laptop Orchestra (PLOrk), we will show how a new type of instrumentality is created and provide an understanding of this new form of music as act. In these performances by PLOrk, the performers use laptops on stage to collectively control a complex system. Although the performers do not display traditional gestures such as bodily movement, this does not mean that there is a lack of gestural content. Rather, the gestures are delegated – they are replaced with other elements such as videos or other visual media. We argue that these performances create a new kind of instrumentality whose key features are gesture delegation, as well as an indirect and collective control of a complex system.

Mots clés - Keywords

Instrumentalité - Ordinateur - Performance numérique - Instrument de musique - Geste musical

Instrumentality - Laptop - Digital Performance - Musical Instrument - Musical Gesture

Biographie - Biography

     Madeleine Le Bouteiller est docteure de l’Université de Strasbourg et membre du GREAM. Après des études de physique théorique à l’École Normale Supérieure de Lyon, elle suit le parcours ATIAM (Acoustique, Traitement du signal, Informatique, Appliqués à la Musique) à l’IRCAM, puis le Master de Musicologie à l’Université de Strasbourg. Sa thèse, intitulée « Instruments numériques et performances musicales : enjeux ontologiques et esthétiques », cherche à redéfinir le concept d’instrument de musique dans les contextes numériques et à identifier les transformations apportées par les instruments numériques dans les performances musicales.

     Madeleine Le Bouteiller holds a PhD from the University of Strasbourg and is a member of the GRÉAM Research Centre. After studying theoretical physics at the École Normale Supérieure de Lyon, she followed the ATIAM Master’s programme (Acoustics, Signal Processing, and Computer Science Applied to Music) at IRCAM. She also holds a Master’s degree in Musicology from the University of Strasbourg. Her PhD thesis, titled “Digital Instruments and Musical Performances: Ontological and Aesthetical Issues”, aims to redefine the concept of musical instruments in digital contexts and to uncover the changes brought about in musical performance by digital tools and computers.

Citer cet article - How to cite this article

Madeleine Le Bouteiller, « Des performances musicales par orchestre d’ordinateurs : une instrumentalité nouvelle ? – Le cas de PLOrk », Musique en acte 1 (2020), p. XX-XX. [https://gream.unistra.fr/revue-musique-en-acte/musique-en-acte-1-2020/, consulté le JJ/MM/AAAA.]

Madeleine Le Bouteiller, "Des performances musicales par orchestre d’ordinateurs: une instrumentalité nouvelle? – Le cas de PLOrk", Musique en acte 1 (2020), pp. XX-XX. [https://gream.unistra.fr/revue-musique-en-acte/musique-en-acte-1-2020/, accessed DD/MM/YYYY.]

Musées de la Ville de Strasbourg
Opéra National du Rhin
Conservatoire de Strasbourg
CDMC