L’impact de la nervosité dans la perception de l’humour musical

Titre - Title

L’impact de la nervosité dans la perception de l’humour musical

The Impact of Nervous Tension on the Perception of Musical Humour

Résumé - Abstract

     La présente étude vise à interroger les mécanismes propres à l’auditeur dans sa perception du comique musical. Parmi les nombreux facteurs pouvant entrer en jeu lors du processus de réception, nous choisirons de nous concentrer sur la nervosité. Les recherches des théories de l’humour démontrent en effet un lien très net entre tension nerveuse et humour : le rire est parfois utilisé dans le but d’évacuer ou d’exprimer sa nervosité et, pourtant, on constate que le niveau de cortisol – l’hormone associée au stress – est accru lors du visionnage d’un programme comique. Dès lors, comment un auditeur préalablement placé dans une situation favorisant une certaine nervosité réagit-il à un contenu comique ?

     Des recherches expérimentales ont déjà été menées à ce sujet hors du champ musical ; elles montrent notamment que des sujets stimulés ont tendance à apprécier davantage tout type d’humour. En toute logique, il semblerait par corollaire que les personnes en état de nervosité sont davantage susceptibles d’être sensibles à l’humour musical que les autres.

     Pourtant, cette hypothèse est mise en cause au vu des résultats obtenus par un protocole consistant à interroger un groupe d’étudiants, sur le point d’être soumis à un examen important, sur l’humour ressenti à partir d’un extrait de « Minstrels » de Debussy. Il s’agira alors de comprendre les causes des résultats obtenus, de manière à enrichir la connaissance des mécanismes de réception de l’humour, et en particulier de l’humour musical.

     The purpose of this article is to examine the listeners’ personal processes in their perception of musical humour. Among the many factors that may be at play during the reception process, we have chosen to focus on nervous tension. Research into theories of humour shows a clear link between nervous tension and humour: laughter is sometimes used to release or express nervousness, yet we find that the level of cortisol – the hormone associated with stress – increases when watching a comedy programme. So how does a listener who has previously been placed in a situation that triggers nervousness react to comical content?

     Experimental research has already been conducted on this subject outside the musical field; it shows that stimulated subjects tend to appreciate all types of humour more. As a logical corollary, it would seem that people in a state of nervous tension are more likely to be sensitive to musical humour than others.

     However, this assumption is challenged by the results obtained by a protocol in which a group of students, about to take an important exam, were questioned about the humour they felt when listening to a passage from Debussy’s “Minstrels”. The aim is to understand the causes of the results obtained so as to enhance our knowledge of the mechanisms involved in the reception of humour, and in particular musical humour.

Mots clés - Keywords

Humour musical - Perception - Nervosité - Debussy

Musical Humour - Perception - Nervous Tension - Debussy

Biographie - Biography

     Benjamin Lassauzet est docteur en musicologie, professeur agrégé à l’Université Clermont-Auvergne (France), membre du GREAM (Groupe de Recherches Expérimentales sur l’Acte Musical) et du CHEC (Centre d’Histoire « Espaces et Cultures »). Il est l’auteur de l’ouvrage L’humour de Claude Debussy (Paris, Hermann, 2019) et de quelques articles sur des sujets reliés, notamment à propos de la mélodie Pierrot et du motif du « rire nègre ». Il a également travaillé sur les relations entre le timbre et la forme dans les Préludes pour piano de Debussy, ainsi que sur l’analyse d’enregistrements pour pianos reproducteurs.

     Benjamin Lassauzet has a PhD in musicology, is a teaching fellow (professeur agrégé) at the Clermont-Auvergne University (France), as well as a member of the GRÉAM Research Centre (Groupe de Recherches Expérimentales sur l’Acte Musical) and the CHEC (Centre d’Histoire “Espaces et Cultures”). He is the author of L’humour de Claude Debussy (Paris, Hermann, 2019) and has written several articles on related subjects, notably on the Pierrot melody and the pattern of the “Rire nègre”. He has also researched the relation between timbre and form in Debussy’s Préludes for piano and the analysis of recordings for reproducing pianos.

Musées de la Ville de Strasbourg
Opéra National du Rhin
Conservatoire de Strasbourg
CDMC